Phenix Promotion

ALCATRAZ FESTIVAL – @VIVES (Kortrijk – BE) le 09/08/14

C’est parti pour la deuxième journée de l’ALCATRAZ METAL FEST !

À l’affiche nous aurons :

Samedi 09/08/2014:

TWISTED SISTER + W.A.S.P. + CHANNEL ZERO + SACRED REICH + ARCH ENEMY + PRONG + XENTRIX + TOXIK + FOUR BY FATE

FOUR BY FATE

Cette seconde journée commencera tranquillement sous le Rock n Roll des FOUR BY FATE .

01-Fbf1

La curiosité m’avait amené à écouter avant de les voir aujourd’hui sur scène et je n’avais pas été convaincu par l’aspect reprise du groupe. En live c’est assez différent, puisque j’ai vraiment bien accroché. Sur scène on ne peut pas dire qu’ils soient très représentatifs des morceaux qu’ils jouent, ils sont statiques alors que leurs morceaux donnent bien envie de bouger.

02-Fbf2

Au final je prend une véritable petite claque, du bon Rock n Roll bien, des reprises efficaces et bien menée, je suis clairement fan! FOUR BY FATE : à voir et revoir.

TOXIK

Un petit café avant d’aller voir ce que donne TOXIC. Les gaillards ont déjà pas mal de bouteille, on ne doit pas être loin des 30 ans de carrière si je n’abuse, comprenant tout de même un break de plusieurs années, aujourd’hui reformé TOXIC est prêt à renvoyer la sauce.

03-toxik1

Ils sont contents d’être ici les TOXIC, c’est tout sourire qu’ils nous envoient leur thrash bien old school en pleine tête. L’effet est immédiat dès le premier morceau «Spontaneous» pour se mettre dans le bain tranquillement avant l’excellent «Social Overload» qui lancera réellement les hostilités.

04-toxik2

Leur set passera vraiment vite, le son est bon, une basse bien claquante, une voix thrashy à souhait, des riffs de guitares qui défoncent, bref TOXIK envoie le bousin! Tout amateur du genre sera pleinement satisfait  et des thrasheux / thrasheuses aujourd’hui il n’en manque pas.

05-toxik3

Set list : Spontaneous / Social Overload / Heart Attack / Too Late / Door To Hell / Greed / Haunted Earth / Victims / Breaking Class / World Circus / False Prophets / Think This

XENTRIX

Encore du Thrash, mais ici britannique, environ 30 ans dans les pattes comme leurs confrères de TOXIK ayant joué précédemment, une belle carrière en soit même si XENTRIK a connu des moments difficiles au vu de nombreux changements de line up (notamment au poste de bassiste et chanteur.), la dissolution du groupe en 1997 avant une re formation en 2006.

 06-xentrix1

Toujours est il que sur scène c’est très plaisant, autant par leurs morceaux que par leur présence scénique et leur communication. Stan au chant est très souriant et ce sur chaque morceaux, il a un petit air à la James Hetfield et ne manquera pas de mentionner plusieurs fois à quel points ils sont heureux de jouer ici alors que ça fait x années qu’ils ne sont pas venus.

07-xentrix2

Des morceaux de haut niveau, des solis bien torchés, un son qui à de la pêche, de super morceaux et un public bien actif, l’ambiance a monté d’un cran. n gros big up au batteur avec un jeu terrible comme au bassiste ne tenant pas en place et ne cessant pas de jouer avec le public. XENTRIX nous a offert un excellent show.

08-xentrix3

 

PRONG

Le registre va changer un grand coup sur la scène de l’Alcatraz avec PRONG et leur thrash au teinte groovy-hardcore.

09-prong1

Le set commencera « calmement » avec « Beg to Differ », le son est très bon, mais Tommy Victor au chant/guitare, pour une raison que j’ignore, ne semble pas se donner à fond et semble avoir des difficultés à se mettre lui-même dans le bain.

10-prong2

C’est sans compter la présence Jason Christopher qui lui donne pour deux, une vraie bombe sur scène ce mec! L’ambiance ira crescendo au fur et à mesure du set, à coup de riff percutant avec un punch considérable. Je pense que sans la présence de Jason à la basse, le set aurait perdu beaucoup de son côté « boulet de canon ».

11-prong3

Très ravis de les avoir vus, un public qui au fur et à mesure du set, réussi à se lâcher un peu plus, je garderais un avis assez mitigé de PRONG, mais ne manquerait pas de les revoir dès que l’occasion m’en sera donnée.

12-prong4

Set list : Beg To Differ / Eternal heat / Lost And Found / Unconditional / Rude Awakening / Turnover / Another Worldly Device / Whose Fist Is This Anyway? / Snap Your Fingers, Snap Your Neck (Feat. Channel Zero) / Carved Into Stone / Revenge…Best Served Cold / Power Of The Damager

ARCH ENEMY

Place à ARCH ENEMY, en tournée depuis le début de l’année avec leur nouvelle chanteuse Alyssa White-Gluz.

13-arch1

On change totalement de registre au vu de ce qui est déjà passé et passera après dans la journée, on oublie le old-school pour un set, histoire de se prendre ce qui sera la première grosse claque de la journée.

14-arch2    15-arch3

On peut dire avec certitude que le rodage d’Alyssa est terminée puisque celle-ci mènera le public et sa scène avec une facilité déconcertante, elle ne paye pas de mine mais, quand elle a décidé d’envoyer le boudin elle ne fait pas semblant.

16-arch4

Il faut dire que c’est une véritable lionne sur scène, une très grande communication avec le public comme avec les musiciens, l’ambiance est littéralement en train d’exploser à l’Alcatraz. Musicalement, rien à redire, tous balancent leur riff avec efficacité, mène leur jeu de scène avec brio et sont carrés au plus haut point.

17-arch5

Michael Amott en impose toujours autant par son jeu et ses solos, Sharlee d’Angelo à la basse offre un son énorme et Nick Cordle se lâche bien sur scène via les solos croisés avec Michael Amott. ARCH ENEMY en live? Des bêtes de scène à voir et revoir sans modération.

18-arch6

Set list : Khaos (Intro) / Yesterday Is Dead And Gone / War Eternal / Ravenous / My Apocalypse / You Will Know My Name / Bloodstained Cross / As The Pages Burn / Dead Eyes See No Future / No Gods No Masters / We Will Rise / Nemesis / Fields Of Desolation (Outro instrumentale) / Enter The Machine / Vox Stellarum

SACRED REICH

Attendu avec impatience, c’est reparti pour scène Thrash old-school avec SACRED REICH. Et mes aïeux, quelle scène !

19-sacred1

Phil Rind est excellent sur scène, en plus de nous livrer un set de très grande qualité, celui-ci ne rate jamais une occasion d’amuser le public tout en s’éclatant entre chaque morceaux, entre les petites blagues / clin d’oeil, la pause « je prends ma ventoline », inviter le public à faire un fuck au drone survolant le public et j’en passe.

20-sacred2

On ne peut pas dire que les SACRED REICH ne gèrent pas leur scène en mode old-school et c’est vraiment plaisant. Sur le plan musical ils ne sont pas en reste, tous gèrent un set qui frôle la perfection, le tout avec un plaisir certain et non dissimulé.

21-scared3

La set list sera très complète et fera un tour assez vaste de leur discographie en passant par « Crimes Against Humanity », « Who’s to Blame », un cover de Blask Sabbath sur « War Pigs » pour finir sur l’énorme « Surf Nicaragua », SACRED REICH n’est pas le groupe que l’on peut voir aisément sur scène, les voir à l’Alcatraz fut un très beau cadeau!

22-sacred4

Set list : Independent / One Nation / Love…Hate / Ignorance / Death Suaq / Crimes Against Humanity / Who’s To Blame / Free / War Pigs (Black Sabbath cover) / The American Way / Surf Nicaragua

CHANNEL ZERO

Le set de CHANNEL ZERO commencera par une minute de silence en l’honneur de Phil Baheux décédé l’année dernière la veille de ce qui devait être leur prestation à l’édition 2013 de l’Alcatraz.

23-channel1

Ils sont à la maison et ça se voit, CHANNEL ZERO n’aura aucun mal à entrainer son public avec Francky de Smet Van Damme au chant qui n’hésite pas à se mouiller sur scène, au sens propre comme au figuré d’ailleurs.

24-channel2

S’en suivra un set à l’efficacité redoutable, le son est très bon et très puissant, peux être un peu trop d’ailleurs, car ça joue vraiment très fort. Un set tout en puissance, sans pause réelle, le tout passe comme un train que l’on se prendrait en pleine tête, CHANNEL ZERO donne tout ce qu’il a et ce pour notre plus grand plaisir.

25-channel3

W.A.S.P.

Avant dernier groupe de la journée : les Americains de W.A.S.P. avec leur Thrash Glam qui n’a pas pris une ride malgré leur 30 ans de carrière…

26-wasp1

Par contre, en ce qui concerne Blackie (chant/guitare) on ne pourra pas en dire autant tellement il a le visage marqué et bouffi, c’est hors sujet, mais ayant un peu été choqué, je n’ai pas pu m’empêcher cette petite parenthèse non musicale.

27-wasp2

Le set comprendra un ensemble de grands classiques de W.A.S.P., « L.O.V.E. Machine », I Wanna Be Somebody », l’excellent medley « The Crimson Idol » avec ces soli qui te retourne le petit coeur, le tout joué avec brio. Le site est clairement rempli désormais, le public très très chaud face à l’énergie débordante de W.A.S.P., ils étaient fort attendus et je pense pouvoir dire sans conteste que le public comme le groupe était comblé de ce rendez-vous.

28-wasp3

Set list : On Tour Knees / The Torture Never Stops / The Real Me (The Who cover) / L.O.V.E. Machine / Wild Child / Sleeping (In The Fire) / Forever Free / I Wanna Be Somebody / The Crimson Idol Medley (The Invisible Boy / I Am The One / The Gypsy Meets The Boy) / The Idol / Blind In Texas

TWISTED SISTER

Les voilà enfin, la tête d’affiche de cette deuxième et dernière journée de l’Alcatraz qui se finira en apothéose avec TWISTED SISTER. Ils ont une pêche d’enfer et même si ce n’est pas obligatoirement un registre que l’on écoute, il est difficile de ne pas se laisser entrainer par la fougue de Dee Snider et ses comparses qui, dans leur tête ont toujours vingt ans.

29-twisted1

Dee Snider pète vraiment le feu et ne cesse de jouer avec le public en le lançant à chanter avec lui à maintes reprises sur le refrain de « We’re Not Gonna Take It », inutile de préciser que le public, à l’image des TWISTED SISTER est chaud bouillant.

30-twisted2

Et pour cause, des morceaux qui te donnent la pêche et qui raviront les nombreux fans venus assister à leur prestation ce soir. Un set list explosive qui passera par « I Believe Rock’n’Roll », le magnifique « The Price » suivi de « Burn In Hell » avec son outro sur un solo batterie, TWISTED SISTER offre un grand spectacle.

31-twisted3

Mark Mendoza alias « The Animal » à la basse, est hélas quelque peu en retrait et se trouve souvent dans la partie sombre de cette scène pourtant haute en couleur, Eddie Ojeda et Jay-Jay French assureront les parties guitares sans un pet de travers, de petits soli joués à la perfection, un jeu de scène excellent, comment ne pas être séduit face à tant d’énergie et de maîtrise le tout dans une ambiance des plus sympathiques.

32-twisted4

TWISTED SISTER auront clôturé ces deux jours de festivals en livrant un show exceptionnel qui aura comblé le public, que l’on soit fan ou non, la claque était de mise.

33-twisted5

Set list : Intro (It’s A Long Way To The Top – If You Wanna Rock’N’Roll AC/DC)) / Stay Hungry / The Kids Are Back / You Can’t Stop Rock ‘n‘ Roll / Captain Howdy / Street Justice / We’re Not Gonna Take It / Shoot‘ En Down / I Believe In Rock ‘n‘ Roll / Under The Blade / The Fire Still Burns / The Price / Burn In Hell / Drum solo / I Wanna Rock / We’re Not Gonna Take It (Sans Instru) / S.M.F. / We’re Not Gonna Take It (sans instru)

Un grand merci au public venu en masse pour cet évènement, à tous les groupes pour leur prestation, au confrères et consoeurs d’autres webzine/magasine/radio avec qui j’ai pu partager de bonne tranche de rigolade et encore un grand merci à Filip pour l’accréditation ayant permis ce live report. Rendez-vous l’année prochaine.

Report réalisé par Phenix

Retrouvez ces artistes sur facebook

Four By Fate

Toxik

Xentrix

Prong

Arch Enemy

Sacred Reich

Channel Zero

W.A.S.P.

Twisted Sister

Alcatraz Festival