Phenix Promotion

ALCATRAZ FESTIVAL – @VIVES (Kortrijk – BE) le 08/08/14

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas sorti ma plume sachant qu’avec l’âge il ne m’en reste plus beaucoup d’ailleurs…

Blague à part, concentrons nous sur l’Alcatraz Metal Fest. Situé à Kortrijk en Belgique (Courtrai en fait, à 30 min de Rijsel quoi ^^), qui n’en finit pas de nous surprendre avec des groupes sélectionnés avec soin pour nous en mettre plein les mirettes. Niveau surprise, on ne sera pas déçu par cette 7ième édition qui cette année s’étend sur deux jours en open air et dont la jauge approche les 5000 spectateurs.

À l’affiche nous aurons :

Vendredi 08/08/2014:

MARILYN MANSON + CRADLE OF fILTH + LIFE OF AGONY + LACUNA COIL + HELLYEAH   + AVATAR + DIABLO BLVD

DIABLO BLVD

Le premier jour commencera difficilement au vu de l’affluence de confrères / consoeurs faisant la queue pour obtenir leur pass presse ou photo voir les deux, l’attente est longue et pour le moment ils sont en rupture de pass photo et il faudra repasser plus tard…. de ce fait une très grosse partie de DIABLO BLVD est, hélas, ratée. Pour le peu que l’on en verra et ce, malgré une efficacité certaine sur scène et une voix qui porte, il sera très difficile de se concentrer sur le set des DIABLO BLVD, les pass trainent toujours et AVATAR ne va pas tarder à jouer.

01-diablo blv

AVATAR

Ce serait mentir de ne pas dire que j’attendais un concert d’AVATAR avec impatience, et au vu de la foule se tassant devant la scène, il attire la curiosité du public. Défendant leur dernier-né «Hail The Apocalypse» , les Suédois d’AVATAR s’emparent de la scène sur le morceau éponyme «Hail The Apocalypse» avec un Johannes au chant qui, en deux temps trois mouvements, met l’ambiance.

 

02-avatar1    03-avatar2

Tous sur scène offrent du grand show et ont une prestance et un charisme en béton armé. AVATAR enchaîne un set aux petits oignons entre pitreries constantes de Johannes sur scène jouant à merveilles son rôle de clown qui n’en est pas des moins malsains mais efficace, solo croisé de Kungen et Tim, le tout face à un public aussi déchaîné qu’eux. Malgré quelques soucis de larsen, leur set sera impressionnant, c’est carré,  maîtrisé et les qualités vocales de Johannes ne peuvent laisser de marbre.

04-avatar3

Malgré une fine pluie  s’abattant  sur le site, le public n’en démordra pas et sera sous l’emprise de AVATAR comme je le suis sur «Ready For The Ride» ou encore l’énorme «Paint Me Red». AVATAR est venu et aura marqué et conquis son public avec une aisance incroyable. Une seule chose : hâte de les revoir en live !

05-avatar4

Set list : Hail The Apocalypse / Vultures Fly / Ready For The Ride / Let It Burn / Bloody Angel / Paint Me Red / Tsar Bomba / Smells Like A Freakshow

06-avatar5

HELLYEAH

C’est au tour de HELLYEAH de venir retourner la scène de l’Alcatraz, rien qu’à l’arrivée de Vinnie Paul derrière les fûts, tout sourire, saluant le public suivis de Chad Gray au chant et ses compères ensuite, je sent que ça va envoyer du bois.

 07-Hellyeah1

S’en suivra un set percutant et intense, Chad s’attèle à occuper chaque centimètre carré de la scène, finissant souvent à genoux en bord de scène. Des morceaux géniaux en live, le son de basse de Kyle Sanders est énorme, et malgré une petite pluie et encore quelques soucis de larsen, leur set passe comme une lettre à la poste (ou comme papa dans maman, au choix).

08-hellyeah2    09-hellyeah3

Le seul regret que j’aurais de HELLYEAH, c’est que malgré son excellent jeu, ses saccades guitaristiques (j’invente des mots je sait) et ses riffs à se taper le cul par terre, Tom Maxwell reste souvent en retrait sur scène sans compter un public qui restera assez stoïque durant l’intégralité du set… En dehors de ça, il en restera un très bon souvenir de HELLYEAH sur la scène de l’ALCATRAZ.

10-hellyeah4

Set list : Cowboy Way / Matter Of time / Sangre Pro Sangre (Blood For Blood) / Demons In The Dirt / Drink Drank Drunk / Cross To Bier (Cradle Of Bones) / Band Of Brothers / Dmf / You Wouldn’t Know / Hellyeah !

 

Le temps de s’hydrater correctement (un verre de bière quoi) et de faire un petit tour à l’espace presse, qui d’ailleurs est super, on est vraiment aux petits soins, la pluie s’accentuant, merci pour nos appareils. Or, pas le temps de s’attarder, il faut retourner au front pour le set de LACUNA COIL qui se fera donc sous la pluie.

LACUNA COIL

Il pleut, et cela ne va pas en se calmant au contraire. C’est donc sous un déluge de pluie que se fera le set des Italiens LACUNA COIL (Ironie du sort?).

11-lacuna1

Le temps défavorable n’empêchera pas Cristina Scabbia et Andrea Fero au chant à venir clairement se mouiller en bord de scène pour donner tout ce qu’ils ont et motiver le public malgré tout nombreux devant la scène.

12-lacuna2

Le son est très bon, les morceaux valent le détour, mais je me lasse assez vite de leur set, même si les mimiques d’Andrea me font rire, et voir Cristina se jeter au sol en avant de scène (dans la flotte) et jouer à trainer des pieds dans les flaques d’eau force le respect puisqu’elle finit trempée et se donne à 400% dans son set. La pluie ne se calmant pas, dans un instinct de survie personnel et surtout pour mon appareil, je m’éclipse afin de faire sécher le matos.

13-lacuna3

 LIFE OF AGONY

La pluie a cessé et le soleil pointe à nouveau le bout de son nez. Place à LIFE OF AGONY dont beaucoup retiennent le nom du fait de son ancien chanteur Keith Caputo, aujourd’hui remplacé par lui-même, mais en Mina Caputo (les progrès de la médecine me direz-vous).

 

14-loa1    15-loa2

Le ton est donné dès son arrivée sur scène avec des jeux de mots sur sa nouvelle sexualité, c’est un peu malsain mais pourquoi ne pas en jouer ? Et ça ne change en rien la qualité de leur musique. Mina est gonflée à bloc, une vrai pile sur scène! Une belle claque sur «Method Of Groove» à la basse profonde d’Alan Robert venant souvent saluer et motiver la foule d’ailleurs, Sal Abruscato et Joey Z respectivement à la batterie et à la guitare se lâchent un grand coup, et c’est à partir de ce moment que leur set commencera vraiment à mon goût.

16-loa3

Malgré le chant qui, bien sûr, a évolué on va dire, leur musique n’en perd aucunement ce coté péchu et rocky comme on les aime. Bien que partant avec un avis mitigé, leur set m’aura convaincu et LIFE OF AGONY aura géré sa scène avec brio.

17-loa4

Set list : River Runs Red / This Time / Method Of Groove / Other Side Of The River / Bad Seed / Respect / Love To Let You Down / My Eyes / Lost At 22 / Weeds / I Regret / Through And Through / Underground

Il y a du monde devant la scène, il faut dire que les fans de CRADLE OF FILTH et MARILYN MANSON sont nombreux et facilement reconnaissable. N’étant pas fan de CRADLE OF FILTH (en dehors des «vieux» albums), je fais une petite prière aux dieux du metal et me prépare psychologiquement (bon ok je n’aime plus du tout, j’avoue).

CRADLE OF FILTH

18-cof1

Aux premières notes, tout va bien sur «At The Gates Of Midian» suivis de «Cthulhu Dawn» avec un son assez bon, même si au clavier c’est peu audible dans cette ambiance sombre et pesante…Le doute me prend… aurais-je été trop médisant? Aime-je à nouveau ? J’aurais tenu trois morceaux, puisque s’en suivra «Summer Dying Fast» et direct, je sature de ses cris sur-aigus qui me cassent vraiment les bonbons et j’aimerais que l’on arrête de lui pincer les siens aux passages….

19-cof2    20-cof3

Après les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas me direz vous et vous avez bien raison, car je ne peut pas dire que CRADLE OF FILTH joue devant un public amorphe. Cependant, à mes yeux, ils n’ont pas donné un set de qualité, la voix qui baisse et perd de son coffre au fur et à mesure des titres, un clavier quasi inaudible sur certains morceaux, l’overdose de cris suraigus que je ne supporte pas ou la piètre présence d’un guitariste sur deux alors que l’autre donne tout sur scène vont me refroidir un grand coup. Le public et les fans (nombreux) seront donc surement comblés par le set assez complet qu’a offert CRADLE OF FILTH, pour ma part ce sera mon flop de l’Alcatraz.

21-cof4

Set list : At The Gates Of Midian / Cthulhu Dawn / A Dream Of Wolves In The Snow / Summer Dying Fast / The Principle Of Evil Made Flesh / Beneath The Howling Stars / For Your Vulgar Delectation / Haunted Shores / Nymphetamine Fix/ Norn In A Burial Gown / Cruelty Brought Thee Orchids / Her Ghost In The Fog

Une petite pause s’impose après les cris de Dani Filth. Le temps de se retrouver à l’espace presse entre confrères et consoeurs pour échanger nos impressions sur la journée, les groupes, refaire le monde et surtout sortir des conneries à tout va et se fendre la gueule : grosse pensée à mon compère François Lampin de Metal Cunt, Snorri et Vincianne de Sound Trauma, Eric et Isabelle de Riff D’enfer, Matthieu et Olivier de La Grosse Radio, sans oublier les compères de MetalObs, Rock Hard, Hard Rock Mag et j’en passe).

    Apparemment tout le monde ne pourra pas shooter sur MARILYN MANSON…il est peut-être de mauvais poil, car les sushis qu’il a commandés n’étaient pas bons, ou peut-être que sa loge n’était pas à 17°C pile comme il l’exige, ou encore qu’il a fallu trop négocier afin qu’il soit véhiculé entre sa loge et la scène espacée d’une distance insurmontable de 30 m ou encore est-ce…., je me perds du sujet principal je crois…Trêve de plaisanterie. Toujours est-il que la liste tombe, c’est le manager de MARILYN MANSON qui a fait les sélections à ce que l’on nous dit…à la vue de la liste, je n’ai qu’une seule chose à dire : «et la marmotte met le chocolat dans le papier d’alu»… Je veux bien être bébête ou sensiblement naïf, mais il ne faut pas exagérer, quand on voit que même la presse papier française a été refoulée….

MARILYN MANSON

    La scène cachée derrière un grand rideau, un site plein à craquer, l’attente se fait entendre et l’ambiance est palpable jusqu’à ce que le rideau tombe au son de «Angel With The Scabbed Wings». La scène occultée par de pâles lumières sous un excès de fumée, MARILYN MANSON débarque sur scène …

22-MM1

Le son forme quelque aléas, sur certains titres il est très bon et sur d’autres bien moins, il en est de même pour la voix de MARILYN MANSON, que l’on sent vieillie et essoufflée sur certains morceaux, ce qui ne l’empêchera pas d’en mettre plein la vue au public dont l’effervescence devant la scène est assez belle à voir. Mais malgré celà, MARILYN MANSON n’est plus ce qu’il était, on est loin de ce qu’était autrefois un show Mansonien (j’invente encore des mots je sait). Le dernier concert de MARILYN MANSON auquel j’avais assisté m’avait fortement déçu (HELLFEST 2009) mais ici, c’est tout de même déjà un peu plus vivant sur scène.

23-MM2

Un set très varié et particulièrement efficace, retraçant une grosse partie de sa discographie, en passant par «Get Your Gunn» , «Rock Is Dead» etc… avec des tenues changeantes en fonction des chansons interprétées. Un masque sur la tête sur le début de «Personnal Jesus», le manteau blanc sur «The Dope Show», le grand piédestal marqué au sigle de la période Antichrist Superstar pour «Irresponsible Hate Anthem» suivi justement de «Antichrist Superstar», tous les clins d’oeil sont là pour nous en mettre plein les yeux, mais la prestance de MARILYN MANSON en a pris un sacré coup.

24-MM3

Très peu de regret sur la set-list de MARILYN MANSON, après niveau prestance scénique et show je resterait beaucoup sur ma faim, des aléas en ce qui concerne la qualité sonore, les lumières de scènes créant une atmosphère un peu trop dissimulée et intimiste à mon goût, et surtout le plus dérangeant à mes yeux (et à mes oreilles surtout) : «Sweet Dreams» dont 3/4 des paroles n’ont pas été chantées, je reste très mitigé sur la prestation de MARILYN MANSON.

25-MM4

Toujours est-il que MARILYN MANSON aura su clôturer cette première journée de l’ALCATRAZ METAL FEST avec un show qui aura malgré tout marqué les esprits, que l’on soit fan ou non.

Set list : Requiem (Mozart) / Angel With The Scabbed Wings / Disposable Teens / No Reflection / Hey, Cruel World… / Get Your Gunn / Personal Jesus (Depeche Mode Cover) / mOBSCENE / The Dope Show / Rock Is Dead / Tourniquet / Sweet Dreams (Eurythmics cover) / This Is The New Shit / Irresponsible Hate Anthem / Antichrist Superstar / The Beautiful People

26-MM5

Un grand merci à François Lampin alias Frans (ou Mister Monster pour les intimes) pour les clichés de MARYLIN MANSON, retrouvez l’ensemble de ses photos sur : FransLand (à consommer sans modération) et à Filip pour l’accréditation.

Report réalisé par Phenix

Retrouvez ces artistes sur facebook

Diablo Blvd

Avatar

Hellyeah

Lacuna Coil

Life Of Agony

Cradle Of Filth

Marilyn Manson

Alcatraz Festival